Gélou, rockeuse française oubliée

Gélou est décédée le 23 novembre 2014 à 76 ans. Deux mois avant, elle chantait encore. Non, évidemment, elle n’hurlait pas Twist and Shout, ni ne se déhanchait frénétiquement. Il y a longtemps que l’artiste avait mis fin à sa carrière. Depuis 1968, elle se contentait d’écrire pour les autres.
Elle était remontée sur la scène du théâtre Le Temple le 29 septembre 2014 à l’occasion d’un hommage à Henri Leproux, créateur du mythique Golf Drouot.
Gélou, de son vrai nom Geneviève Cognet, est native de Lille. Pleine d’assurance, avec son premier prix de comédie obtenu au conservatoire d’art dramatique de Lille, la nordiste monte à Paris pour s’inscrire au Cours Simon et tenter sa chance sur la capitale. 
Pour honorer un pari, elle participe à un radio-crochet organisé par Europe 1. Elle remporte le concours et signe chez Barclay, sous le pseudonyme de Gélou. Mais la jeune Lilloise s’ennuie dans le registre bien trop sage de la chanson française de l’époque. Elle quitte Barclay pour entrer chez l’éditeur phonographique BAM (La Boîte à Musique) avec le groupe qu’elle vient de créer : Gélou et le Machiavel Rock. Très vite, l’interprète est estampillée chanteuse rock. Elle plait au public, ce qui l’autorise à partager la scène avec les ténors de l’époque : Gilbert Bécaud, Sacha Distel, Vince Taylor… Ce statut lui vaut, aujourd’hui encore, d’être considérée comme la première chanteuse française de rock’n’roll.
Gélou, qui a toujours rêvé de jouer la comédie, va un peu délaisser la chanson pour se remettre au théâtre. Elle entame une petite carrière au cinéma et apparait dans trois films.
Dans sa carrière de rockeuse (1961-1965), elle n’a jamais cessé d’être une interprète. Elle décide alors d’écrire ses propres chansons, sous le nom de Geneviève Cognet. Enfin, en 1968, elle délaisse définitivement la scène, préférant écrire pour les autres.

Photo de une, tirée du film « C’est pas moi, c’est l’autre » © Les Films Marceau, Cocinor - 1962
Photo ci-dessus © Archives du Golf Drouot 1961

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.