Faith in Agony, jeune groupe grenoblois

Les deux gars et les deux filles qui forment FIA (Faith In Agony) se présentent dans un autoportrait non dénué d’humour. Sur scène, le jeune groupe grenoblois sait redevenir sérieux pour interpréter des titres expressifs aux rythmes communicatifs.

« FIA c’est : 4 musiciens de la cuvette grenobloise, 3 lettres, 2 gars, 2 filles, 1 frère et une sœur. FIA c’est également une voix (et quelle voix), une voix qui défie les lois de la physique : en effet, comment est-il possible d’obtenir tant de puissance avec un si petit volume ? D'où le surnom Orange Cube (l'ampli, vous l’aviez compris) attribué à la chanteuse. FIA c’est 100% garage rock / classic rock. Ici, pas de blast-beat, de scream ni de murs de guitares saturées. Enfin le groupe chante en anglais, évidemment, car le rock, c’est anglais comme… comme la tartiflette est française ! »
Pour ajouter une petite touche journalistique précisons que FIA signifie Faith In Agony. Dans ce jeune groupe de grunge grenoblois, il y a deux rockeuses : Marianne, la chanteuse, considérée comme l'âme et l'esprit du groupe, elle transporte toute l'équipe dans son monde ; et Eva, la bassiste, pilote du groove, qui drive le vaisseau. Oups, n’oublions pas Quentin à la batterie et Guillaume à la guitare ! FIA puise son inspiration dans de multiples courants (blues, rock alternatif, metal…) pour proposer une musique centrée sur la dynamique et la mélodie. Le groupe a sorti un premier EP éponyme en 2016. Les titres qui le composent délivrent un ensemble qui mixe de manière cohérente les talents masculins et féminins de ce quatuor séduisant.
www.facebook.com/faithinagony
Photo de Une © Niflheim-photos

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.