Interview de Sabrina Pedroso du groupe Cruskin

Cruskin est en studio depuis le 2 mai 2017 pour l’enregistrement de son prochain album. Sabrina Pedroso, fondatrice du trio d’electro-pop-rock, a pris le temps de nous accorder une interview. Elle nous en dit un peu plus sur cette formation tourangelle dont le succès dure depuis 2009 !

Dans sa bio Facebook, Cruskin affirme « insuffler un vent nouveau sur la scène française ». C’est assez vrai, puisque, depuis sa création en 2009, le groupe collectionne les récompenses. Mais commençons par le début : comment est né Cruskin ?
J’ai commencé la musique à l’âge de 6 ans. Je faisais du solfège et du piano. Ce qui me manquait, c’était de faire de la musique en commun. Faire quelque chose en groupe. Alors j’ai appris la guitare et je me suis mise à composer. J’ai ensuite fait la rencontre de musiciens. On a commencé à jouer ensemble et c’est comme ça que Cruskin est né.
Cruskin, c’est de l’electro-pop-rock accrocheur et séduisant. Sabrina, vous êtes à la fois chanteuse, guitariste et pianiste. Quelle est votre influence sur l’écriture des textes ou la composition des musiques ?
Lorsque j’écris, je m’inspire de ma vie au quotidien, mais aussi de films ou de séries. J’ai souvent beaucoup de mal à écrire des paroles. Ça n’est pas encore quelque chose qui vient naturellement. Mais avec le temps, je me sens de plus en plus à l’aise. Par contre, la musique, c’est vraiment instinctif. Je ne sais jamais comment je fais exactement pour trouver des idées. Souvent ça vient tout seul. Ça peut venir d’un bruit de voiture, d’une chanson qui passe à la radio. Bizarrement, c’est sous la douche que je trouve pleins d’idées. J’écoute des styles de musique assez variés alors je mélange un peu tout ce qui me plait sans me mettre de barrières.
Outre votre musique, vos clips ne laissent pas indifférents. Nous citerons : War et This Is What I Am (tous deux Top 10 des Charts YouTube pendant 3 mois) ou encore Carry On (N°1 des Charts YouTube pendant une semaine). Pour Twisted Alchimy, vous êtes vous-même passée à la réalisation. Quelle importance accordez-vous à l’image ?
L’image pour moi est quelque chose qu’il ne faut pas négliger. Maintenant, il y a des millions de groupes inconnus. Les gens ne prennent malheureusement plus le temps d’aller découvrir les petits groupes. Alors, il faut se démarquer. Ce que les gens voient en premier c’est l’image. Si cette image n’est pas propre, ils ne prendront pas la peine d’aller écouter. À côté de la musique, je suis designer alors je me sers de mes compétences pour enrichir l’image de Cruskin.
En 2014, Cruskin a reçu, par la Sacem, le prix du meilleur groupe autoproduit. Vous êtes indépendants par choix ou par obligation ?
Nous sommes indépendants par choix, du moins pour le moment. Les labels qui nous contactent ne nous proposent malheureusement rien de plus que nous ne faisons déjà nous-même aujourd’hui. De nos jours, les labels ne prennent plus de risque avec les groupes émergents. Ils signent des groupes qui sont déjà partis en tournée, qui sont déjà en rotation sur des radios ou à la télé… Nous avons la chance de ne jamais avoir réinvesti d’argent depuis la sortie de notre premier album It Can Hurt grâce au soutient de nos fans et tous ceux qui achètent nos albums en physique ou digital.
Votre dernier album Secret in a box date d’octobre 2014. Pourquoi avoir attendu presque trois ans pour retourner en studio ?
C’est important de laisser à l’album le temps de s’exprimer. On ne pense pas qu’il soit utile de faire la course au studio d’enregistrement. Pendant ces trois ans, nous avons défendu Secrets In A Box sur scène et avons composé en parallèle Time To Rise. Nous avions aussi attendu trois ans entre It Can Hurt et Secrets In A Box. Pour nous, c’est un bon timing ;)
Merci pour cette interview Sabrina. Nous attendons avec une impatience non dissimulée le nouvel album de Cruskin dont la sortie est prévue le… ?
Merci à vous. La sortie de l’album est fixée à octobre 2017 mais nous n’avons pas encore déterminé de date précise alors rendez-nous visite sur Facebook et Twitter pour ne rien louper !
Cruskin sera en concert :
Le samedi 1er juillet à Annecy (74) - Elle’Stival
Le dimanche 2 juillet à Véretz (37) - La Fête des Berges
Le samedi 19 août à Guisseny (29) - Festival Ker-Zion
cruskin-music.com
Photos © Association CRUSKIN TO YOU

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.